Supervision individuelle des pratiques d'animateur
AGANISIA1
Apprendreavecdespairsapartirdelacomprehensiondesonexperience
Developpementdecompetencescollectives
FormationexperientielleAccompagnementsindividuelsetdequipes
Accompagnements

© aganisia 2009 - Dernière mise à jour 4 septembre 2020 - Illustrations iStockphoto - Conception & Réalisation Sylvie Martin - Tous droits réservés

FormationDataDockAganisia1

Les institutions demandent de plus en plus d’intervention auprès de collectifs de travail. Ces interventions nécessitent de la part de l’intervenant une forte extériorité aux situations travaillées, le plus souvent dans des collectifs constitués. Ceci nécessite un recul sur sa pratique que l’espace de supervision favorise. Un certain flou peut exister dans les différents termes utilisés et pourtant recouvrent des attentes différentes, des pratiques différentes, et donc des manières d’animer différentes. Ces pratiques nécessitent d’éclairer des possibles angles morts qui peuvent être exploré en supervision, quelque soit la pratique d’intervention, comme par exemple :

# Les tensions qui traversent l’animateur au regard de la commande et des attentes du groupe.

# La dynamique du groupe, les rapports entretenus entre l’animateur et chaque membre du groupe et l’entité groupe, la participation des pairs aux temps de travail collectif…

# Le climat de confiance ne semble pas s’établir dans le groupe…

# L’animateur ne trouve pas sa légitimité à conduire le travail du groupe.

# Combiner le cadrage du travail, la facilitation et la régulation dans le groupe.

# Tensions entre valeurs portées par l’animateur, mobilisées par les professionnels dans leurs pratiques, par l’institution dans son discours, dans ses actions.

Dans cette configuration d’intervention, l’animateur a pour mission de mettre en travail l’équipe collectivement sur un thème commun qui pose question à une majorité des membres de l’équipe. Un trait de la posture de l’animateur est qu’il porte seul l’extériorité de la situation travaillée, chaque membre du groupe étant impliqué plus ou moins dans la situation présentée.

Quelques points distinctifs des autres interventions pourront être travaillés :

# Contour de l’équipe, qui fait partie du groupe supervisé, qui fait équipe·?

# Difficulté de l’émergence d’un objet commun de travail .

# Rapport de l’intervenant à la régulation des conflits internes à l’équipe.

# Repérage des fonctions formelles et informelles.

# L’interdisciplinarité en jeu dans la dynamique de l’équipe lors de prise en charge.

# Capacité de l’animateur à se distancier de la problématique de l’équipe.

# Capacité de l’animateur à proposer des grilles de lecture à l’équipe pour favoriser la distanciation.

Forts de notre expérience d’animation de groupes APP et de notre expérience depuis sept ans dans la conception et l'animation de la formation et la certification d’animateur de groupe d’analyse des pratiques professionnelles, nous vous proposons deux types de supervision :

# une supervision « classique » pour que vous puissiez réfléchir sur votre pratique.

# une supervision plus didactique si vous avez déjà une pratique et que vous souhaitez y voir plus clair sur ce qu’est l’APP et la distinction avec d’autres formes d’intervention.

Pour la supervision dite classique, l’espace vous permettra d’élaborer par rapport à votre pratique d’animation et nous pourrons explorer, en fonction des problématiques apportées, les points spécifique suivants·:

> Méthodologie d’intervention, protocole et adaptation au contexte du groupe APP dans l’environnement institutionnel.

> Tension entre expertise métier de l’animateur et conduite du travail en APP

> La place du groupe dans le questionnement de la situation apportée en APP.

> La place laissée au narrateur dans le travail d’exploration et le processus de conscientisation, ...

Nous proposons des supervisions pour les professionnels de l’accompagnement qui animent des groupes de parole, en institution ou en libéral. La supervision est spécifique car elle implique un dépliage des enjeux relationnels présents dans le groupe (niveau des interrelations entre personnes) mais aussi des enjeux spécifiques liés au groupe (enjeux de place, de dynamique de groupe, de transferts fragmentés (de plusieurs personnes)).

# Impact, enjeux, résonnance de la thématique du groupe de parole sur l’animateur .

# La résonnance des vécus comme moyen de facilitation de la parole.

# Rapport au savoir de l’animateur et attentes de savoir de la part du groupe par l’expert.

# Place de chaque membre, enjeux interpersonnels dans le groupe.

# La relation de co-animation et l’incidence sur la dynamique de groupe.

La supervision individuelle

J'anime des groupes d'Analyse des pratiques (APP, GAPP), ...

FormationiconesJM1
FormationiconesJ2

Je supervise, j'accompagne des équipes, j'interviens en régulation...

FormationiconesJM2
FormationiconesJ1

J'anime des groupes de parole...

FormationiconesJM3
FormationiconesJ3
FormationiconesJM4
FormationiconesJM5
FormationiconesJM12ter1FormationiconesJM12ter1FormationiconesJM12ter1
FormationiconesJM12ter1
FormationiconesJM12ter1
La supervision individuelle