Apprendreavecdespairsapartirdelacomprehensiondesonexperience
Developpementdecompetencescollectives

> Prévenir les risques psychosociaux pour les équipes de collaborateurs >

 

La prévention des risques psychosociaux s'opère de plusieurs manières : en agissant préventivement sur l’organisation du travail (diagnostic et plans d’actions) et en travaillant avec les humains concernés par l’activité. Ce dernier point est parfois présenté comme un plan d’urgence, voire un point inutile, en pointant la responsabilité de l’organisation du travail comme seule responsable du mal être, voire de la souffrance au travail.

Les facteurs de risques ne sont pas que productifs, ils sont aussi émotionnels, relationnels. Ils dépendent du climat global dans l’équipe, des souffrances éthiques lorsque les valeurs personnelles ne coïncident plus avec celles engagées dans le réel de l’activité, des activités « contrariées » ou « empêchées » et du sentiment d’insécurité par rapport à son emploi.

Notre expérience nous montre que les salariés peuvent être détenteurs de compréhensions et de prises de conscience par rapport à l’activité, dans ses enjeux de reconnaissances, de place, de développements, d’aspirations. Une meilleure connaissance des facteurs de risques par les salariés, permet de mieux comprendre le mal être subi, de pouvoir le nommer, de le reconnaître collectivement, ce qui constitue la première étape pour avoir une prise sur le mal-être, pour plus tard se "re-trouver" acteur de son "mieux être" au travail.

> Ses objectifs >

 

- Prévenir et repérer les facteurs de risques psychosociaux dans un collectif de travail, le stress au travail, l'usure professionnelle.

- Symboliser et mieux comprendre les violences résultantes des métiers d'accueil et d'accompagnements (un préalable possible à l'analyse de pratique professionnelle).

- Créer un espace de symbolisation et de distanciation pour des professionnels impliqués dans la relation avec un public et susceptibles d'être confronté à l'agressivité, à des situations difficiles à gérer individuellement et collectivement.

> Points clefs >

 

Facilitation de l'expression • Libération des tensions • Reconnaissance des violences vécues • Repérage de ses limites • Symbolisation de ce qui est difficile et prise de distance • Renforcement d'un sentiment d'appartenance.

> Intérêt et fonctionnement >

 

Le groupe de parole professionnel n'est pas une discussion, ni un débat d'idées générales, ni un lieu pour convaincre l'autre. C'est un mode pédagogique de travail en groupe qui offre à chaque participant la possibilité de s'exprimer à partir de lui-même et de son expérience vécue, avec d'autres professionnels, dans un même objectif de partage et dans un cadre d'échanges spécifique, assuré par les facilitateurs. Il permet à chacun de sortir de l'isolement par la reconnaissance de vécus similaires.

Pour les Équipes

RPScollarateursprisedereculsouffranceautravail
Preventionrisquespsychosociaux
Prévention des risques psychosociaux
GroupedeparoleprofessionnelAganisiaRPS
Personnepresentation

> Contenus de référence (abordés en contre-jour des vécus des participants) >

 

• Les facteurs de risques psychosociaux aujourd’hui.

• Le stress : manifestations, impacts, identification.

• La relation à l’autre : tact / écoute / cadrage.

• Les niveaux de reconnaissance (utilité / esthétique / appartenance / singularité).

• Le repérage des collègues en difficulté. Signes et attitudes.

• L’appréhension vis-à-vis des personnes souffrantes.

• Les strokes positifs et négatifs.

• Dire non.

• Travail prescrit et travail réel - enjeux.

Personnepresentation1

Le groupe de parole professionnel, une modalité pédagogique

Pour les Managers

AGANISIA1
FormationexperientielleAccompagnementsindividuelsetdequipes
Accompagnements

© aganisia 2009 - Dernière mise à jour mai 2018 - Illustrations iStockphoto - Conception & Réalisation Sylvie Martin - Tous droits réservés

Pictodatadocke